die_hard_4_1 Si vous vous souvenez (ce dont je doute), nous avions ici même annoncé un 1 avril la sortie imminente du framework 4.0. Le canular était gros ? La réalité le dépasse. Un certain "Rosario", nom de code de la future version de Visual Studio s'annonce tonitruant. Son optique est plus que jamais de faciliter l'interaction entre architectes, designers d'applications, programmeurs, testeurs, chefs de projets et commerciaux, de briser les silos. Et pour cela qu'offre-t-il ?

- Un outil de gestion du cycle de vie des applications (ALM pour Application Life-cycle Management).

- Des interfaces graphiques de design métier et système à base d'UML et de DSL: les "modeling tools". Ce n'est donc pas un hasard si Microsoft a rejoint l'OMG il y a peu.

- Un vrai effort a été fait du côté des outils de tests (qui manquaient un peu jusque là) pour apporter enfin une alternative aux sempiternels tests manuels.

- Une plus forte adhérence aux méthodes agiles avec TFS (le Team Foundation Server) qui devient un vrai Hub de collaboration entre acteurs du projet.

- Des outils permettant de travailler sur les bugs non reproductibles.

Cette nouvelle version est la confirmation d'une nouvelle stratégie entamée dans le passage de la version 2005 vers 2008 qui est celle d'un dialogue réel avec les utilisateurs de Visual Studio. Et l'ouverture à l'open source qui se confirme comme pour l'intégration de jQuery, le framework javascript open source pour l'AJAX.

Qu'apporte le framework 4.0 de son côté ? Il surfe sur le Cloud Computing, vise plus que jamais le "developer delight", confirme la percée du parallel computing, des traitements distribués, de l'exploitation des processeurs multi-coeur, il améliore la partie SOA (notamment avec REST pour WCF), augmente les interactions entre WF et WCF. Et ce n'est qu'un début. Le reste sera annoncé à la PDC (Professional Developers Conference), à suivre donc.

Maintenant, pour désamorcer les moqueries que l'on sent déjà venir sur la vitesse des sorties de nouveau framework, rappelons que depuis le Framework 2.0, chaque nouvel opus vient compléter le précédent et non le remplacer. Donc pas de panique. Pas la peine de tout remettre en cause dans les applications existantes, votre plan d'action visant à convaincre votre chef de projet de la nécessité de passer au framework 3.5 (et qui vous promet déjà de longs débats) ne vole pas en éclat.

Je préfère laisser la conclusion au Senior Vice President de la division développeurs de Microsoft, S. Somasegar :

"With Visual Studio 2010 and the .NET Framework 4.0, we are focussed on the core pillars of developer experience, support for the latest platforms spanning client, server, services and devices, targeted experiences for specific application types, and core architecture improvements. These pillars are designed specifically to meet the needs of developers, the teams that drive the application life cycle from idea to delivery, and the customers that demand the highest quality applications across multiple platforms. You can expect to hear a lot more about Visual Studio 2010 and the .NET Framework 4.0 in the coming months."

Plein de promesses en perspectives et pourtant c'est pas encore Noël ! Alors à votre avis, en avril prochain, on vous fait le coup du Framework 5.0 ou il faudra taper plus haut ?