Paris JUG

Ce soir le Paris JUG fêtait son premier anniversaire dans une ambiance chaleureuse.

Quelques chiffres sur l'année passée :

  • Un public composé majoritairement de développeurs seniors et d'architectes ;
  • Le site Web compte 15000 visites pour les 7 derniers mois (majoritairement d'île de France).

A suivi un quicky d'un quart d'heure sur Wicket par Tarik Filali Ansary.
Wicket m'a semblé être un framework recherchant des objectifs similaires à GWT : simplifier la vie des développeurs Java pour la création d'application Web.
Rien n'est plus explicite que quelques exemples.
De plus Wicket semble jouir d'une communauté très active : Wicket Stuff, Wicket Library.

Par la suite, nous avons pu nous rendre compte combien les JUG florissent en France. En effet, cette session avait pour invités d'honneur des représentants de tous les JUG français : Christophe Jollivet (Tours JUG), Xavier Hanin (Bordeaux JUG), Nicolas Leroux et Stephane Epardaud (Riviera JUG), Nicolas de Loof (BreizhJug), Sebastien Roul (Nantes JUG), Christophe Meyer, JM Doudoux et Xavier Roy (Lorraine JUG), Gaël Blondelle (Toulouse JUG), Julien Ripault et Cédric Exbrayat (Lyon JUG).

Puis Christian Frei a présenté Jazoon09 de manière très dynamique.

Ce fut ensuite le tour de Stephan Janssen avec pour sujet Parleys.
J'avais déjà assisté à la présentation de la version Flex de Parleys durant JavaPolis07 mais je ne pense pas me tromper en disant que Stephan a eu beaucoup d'effet sur l'assemblée de Juggers en présentant les versions prototype JavaFX et surtout GWT !
Pour la partie moins fun, Parleys proposera bientôt des espaces professionnels pour poster des présentations. Ces espaces seront gratuits pour les JUGs.
Pour finir, Stephan a continué d'envoyer la purée en présentant l'outil de post-processing vidéo qu'il a développé (avec Adobe AIR) pour traiter les enregistrements des conférences Devoxx.

Pour la présentation de Java SE 7 Dolphin, ... et bien, j'étais en train de me faire masser donc je n'ai pas pu prendre de notes ! D'ailleurs merci aux masseurs et aux organisateurs du Paris JUG, c'était un très bonne idée, et toutes mes excuses à Thomas Chamas.
Par contre je me souviens en avoir entendu parler durant une keynote de Devoxx08

Le dernier quicky traitait de l'état de l'art et de l'utilisation de Java dans les jeux vidéo (avec Java Binding for Open GL) par Julien Gouesse.
J'avoue qu'il m'a bluffé. Je ne savais pas que des jeux développés en Java étaient commercialisés même s'ils se comptent sur les doigts.
Pour les personnes intéressées par ce genre de développement, le code source du doom-like TUER développé par Julien est dispo ici.
Par ailleurs, la fluidité de la démonstration du jeu TUER a également bluffé l'ensemble des spectateurs : voir un jeu 3D développé en java aussi fluide, j'avoue que je ne m'y attendais pas.