Google Web Toolkit étant un projet open source, il est possible de suivre l'avancement du projet au jour le jour sur le dépôt svn officiel.

On peut donc voir les fonctionnalités promises pour la version 2.0 apparaitre peu à peu, et on a récemment constaté l'apparition dans le code d'UiBinder, qui permet de construire ses interfaces GWT avec des templates en XML au lieu du code Java habituel.

C'était donc l'occasion rêvée de prendre le temps de compiler une version snapshot et de tester à travers un exemple simple l'efficacité d'UiBinder.

Le résultat de ces expérimentations peut être trouvé ici :

Télécharger GWT r5926

Un exemple d'utilisation

On retiendra que la conception d'interfaces avec cette technologie est très agréable et offre une séparation bienvenue entre le visuel et le code métier. Tout n'est pas rose cependant, puisqu'on perd entre autres les possibilités liées au code java telles que les possibilités de refactoring, mais gageons qu'une fois que l'utilisation de cette technologie se démocratisera, de nombreux outils permettront de l'utiliser pour améliorer la productivité.