10 ans … Voilà 10 ans que vers cette période de l’année, plus de 3000 passionnés se réunissent à Anvers pour la plus grosse conférence autour de la plateforme java. Elle se découpe en 2 parties : université et conférence.
Pour moi, c’était ma 3ème participation. Par contre, cette fois ci, j'y suis allé pour la semaine complète avec mes collègues Vincent Bostoen et Benito d’Almeida. Les autres Sfeiriens, eux, nous ont rejoint le mercredi. Au total, 15 Sfeirens étaient présent. Même si nous sommes partis 2 jours avant les autres, nous avions tout de même le même point de rendez-vous avant le départ. Malgré une petite mésaventure dans les transports en commun Anversois, nous sommes arrivés à bon port au cinéma multiplexe où a lieu la conférence.
Cette année, gros changement dans l’organisation : au lieu d’un simple badge avec de petits tickets à échanger contre les repas, nous avons reçu un bracelet marqué de notre nom et d’un code barre. Heureusement, ce bracelet était waterproof car nous devions le garder au bras pendant la semaine entière.
C’est donc le mercredi qu’à la station de tramway nous avons rencontré nos autres collègues pour la 2ème partie de l’aventure : la conférence. Celle ci a commencé par l’habituelle keynote de Stephan Jansen, l’organisateur. Pour finir son discours, il nous a montré une vidéo. On y reconnaît quelques têtes connues : les organisateurs du Paris JUG... puis s’affiche “Devoxx France” … Et oui, au mois d’avril, nous aurons une conférence affiliée à Devoxx, ici à Paris, avec 75% des sessions en français. Sfeir est d’ailleurs sponsor de l’évènement.
Le retour s’est fait le vendredi après midi, après une semaine plutôt fatigante.


Mes impressions globales :

  • On sent vraiment que Google est partenaire : nous avons eu beaucoup de sessions autour d’Android et Html5.
  • Même chose en avec le duo Spring Source/Cloud Foundry
  • Les langages jvm ont du succès : Scala a eu droit à beaucoup de sessions et remplaçait même java pour des exemples de codes. Ceux un peu moins populaires : Fantom et Clojure ; et les petits nouveaux : Kotlin et Ceylon venaient se présenter.
  • Moins de sessions cloud que les années précédentes.
  • Plus d'animations aux stands : course de petites voitures sur circuit électrique, roulette de casino virtuelle, ...
  • Pas de grosses annonces (mis à part Devoxx France)
  • Comme toujours, beaucoup de monde.
  • De plus en plus de français.

Parmi les sessions qui m'ont le plus intéressé :

  • JAX-RS 2 qui disposera d'une (meilleure) intégration avec d'autres apis comme Bean Validation (JSR-303), et surtout d’une partie cliente.
  • MongoBD. Je l'avais récemment découvert pour un POC où je voulais stocker des données en ligne, la session m'a permis de mieux voir les possibilités qu'il offre.
  • Performance et usabilité Android : beaucoup de conseils divers de développement à ne pas oublier si l’on veut une application qui soit ergonomique et performante.
  • Android sur Google TV, même si on est loin d'avoir ces télévisions aussi répandues que des smartphones, il est tout de même intéressant de voir les enjeux et l'ergonomie.

Pour ceux qui n’ont pas pu venir et qui seraient intéressés pour revoir les sessions, ou pour ceux qui souhaitent voir certaines sessions qu’ils n'auraient pas pu voir : il y a Parleys. Ce site offre en effet la possibilité de revoir les sessions de Devoxx, mais aussi de certains jugs locaux. Les sessions Devoxx seront disponibles gratuitement pour ceux qui y ont participé, via abonnement pour les autres. Il faudra quand même patienter jusqu’à la fin de l'année pour qu'elles soient disponibles....



Photo par Pierre-Antoine Grégoire.