• Flex est un framework open source pour créer des applications web riches
  • Flash builder : Plugin eclipse pour construire des applications flex
  • Flash Catalyst : Logiciel pour faire le lien entre le designer et le developpeur flex.

Flash Player 10 est maintenant présent sur 93,5% des ordinateurs connectés dans le monde, en seulement 10 mois après sa sortie, et est disponible sur tous les navigateurs et systèmes d'exploitation.

Il possède une large communauté en s'ouvrant à elle de plus en plus (les spécifications FLV, SWF, AMF, RTMP sont ainsi disponibles).

Flex :

  • MXML : interface
  • Action Script 3 : code

Compilé en un fichier .SWF et exécuté par le Flash player ou packagé dans un fichier AIR et exécuté sur l'ordinateur.

Jusque-là, le designer visuel (qui utilise Photoshop et Illustrator) et le designer d'interactions (Flash) envoyaient leurs fichiers aux developpeurs qui s'occupaient d'intégrer tant bien que mal le tout dans l'application.

Flash Catalyst permet une interaction directe entre le designer graphique et le designer d'interaction mais aussi avec l'utilisateur qui peut tester le prototype et enfin le developpeur qui peut alors importer et utiliser tout ce travail directement dans Flash Builder.

Flash Catalyst permet de faire des interfaces en wireframes pour rapidement valider l'organisation d'une application. Des fonctionnalités de base pour dessiner des formes sont possibles mais le plus important est peut-être le fait de pouvoir créer les différents états (ou pages) de notre application et définir simplement les actions basiques possibles (clique sur un bouton et changement de page). Il est aussi possible de définir les effets entre les états de l'application.

Ce qui est vraiment le plus impressionnant est le moment où l'on importe un fichier photoshop (ou illustrator) créé par le graphiste qui contient alors tous les visuels de l'application dans des calques ou des éléments différents. Il suffit alors de sélectionner le cadre et le texte qui représente un champ de saisie pour indiquer à Flash Catalyst de le transformer en TextBox Flex qui prendra alors l'apparance définie par le graphiste.

On peut ensuite créer un composant personnalisé qui pourra être réutilisé dans une autre application.

Une fois l'interface définie, on peut directement prévisualiser le rendu directement dans le flash player.

Une fois la partie de design et d'intégration terminée, il suffit alors de générer un projet flex. En ouvrant le projet avec Flash Builder, on y retrouve tous les composants créés, mais aussi les images et tout ce qu'il faut pour faire fonctionner le projet. Une nouveauté dans Flash builder, la possibilité de configurer simplement l'accès aux données via de nombreux services (blazeDS, PHP, HTTP, etc.), des assistants nous permettent d'afficher les services disponibles sur le serveur et de les plugger aux composants de l'interface.

La démonstration est vraiment convainquante.